Rechercher

La parabole d'Icare

C'est la saison de l'amour qui commence avec la St-Valentin qui approche à grand pas. C'est la season du cuffing, le temps des grand gestes, des cadeaux trop chers et les deux semaines officielles du lovey-dovey. Pourtant, ce n'est pas le cas pour certains, car ils vivent dans des relations infernales dont ils ne peuvent s'échapper. En utilisant la bonne vieille méthode d'écriture du secondaire, let me tell you a little story about the first man to ever fly. Son nom; Icare.

La légende


Selon la légende, Dédale était un ingénieur chargé par le roi Minos de construire un labyrinthe pour enfermer le minotaure, un monstre mi homme et mi-taureau. Ceci provient de la mythologie grecque, donc tout non-sens ne provient nullement de moi, mais des croyances de la Grèce antique. Après certains différends entre l'ingénieur et le roi, sa Majesté Minos fit enfermer Dédale et son fils dans le labyrinthe, situé sur l'île de Crète. Le duo s'échappa de leur piège, mais ne pouvait quitter l'île, car les hommes du roi contrôlaient la mer environnant l’île. Dédale, dans un coup d'inspiration aviaire, décida de quitter l'île à la manière des oiseaux. Il se confectionna des ailes faites de pailles et de cire. L'ingénieur avisa son fils de ne pas voler trop proche de la mer pour éviter l'humidité, mais de ne pas aller trop haut, car la chaleur du soleil pourrait faire fondre la cire. Ils quittèrent Crête pour retourner à la ville d’Athènes dont ils étaient originaires. Pendant le vol, Icare se vit enivré de ses nouvelles capacités, ignora les recommandations de son père et monta par dessus les nuages. Les rayons de soleil réchauffèrent la cire, qui fondit et défit les ailes du jeune garçon. Icare tomba à sa mort, sous les yeux horrifiés de son père. Sa chute s'arrêta dans la mer qui porte aujourd'hui son nom : la mer Icarienne



Mais l'histoire d’Icare est avant tout une insight à l'intérieur de toute relation humaine déséquilibrée.

La relation amoureuse toxique et abusive


L'histoire d'Icare est le plus souvent comprise en tant qu'une histoire d'amour entre Icare et le soleil, celle d'une personne chassant le grand amour, quête dans laquelle elle finit par se perdre. Ce genre de relation que nous côtoyons très souvent sans nous en rendre compte, le genre de relation que l'on décrit de nos jours en tant que toxique. Une relation est dite toxique lorsqu'elle rend une des personne y participant malheureuse ou lorsque cette personne se sent sous une certaine pression pour plaire l'autre et éviter des répercussions. La personne qui subit cette relation vit dans la peur, la peur de l'autre, la peur de leur compagnon, car elle se sent abusée, enchaînée, manipulée et contrôlée. Inutile de dire qu'aucune relation ne devrait être construite sur la peur à part celle que vous entretenez avec vos ennemis. Un significant other qui fait peur, peu importe à quel point il est aimé ou que cette personne déclare son amour infini, est un ennemi, car la peur n’a pas sa place dans une relation saine. Avant tout, une relation amoureuse doit être un endroit d'amour, de compréhension, d'épanouissement, d'expérimentation, de joie, d'enrichissement, mais surtout d'intimité, de confiance (en soi et en l'autre), d'égalité et d'occasionnelle dispute (humans are never 100% on the same page).

Les conséquences


Les dommages provenant de ce type de relations suivent toute la vie sous formes de cicatrices physiques permanentes (marque, brûlures) ou temporaires (ecchymose, bleue), mais aussi de mentals scars, car l’abus cause des dommages sur la psyché d’une personne ce qui résulte souvent en des trouble mentaux (dépression, anxiété, baisse de l’estime de soi et, dans des cas plus graves, des attentats de suicide) et lance une boucle qui devient plus dure à échapper avec le temps.

Y remédier


Cela dit, il n y a pas de remède miracle pour une relation toxique. Je conseillerais d’y mettre fin, mais ce n’est pas chose facile à faire. Aussi, je ne suis pas un expert … mais voici ce que conseillent les experts:


Reconnaître le problème : le problème majeure des relations toxiques est que les personnes qui les vivent ne s’en rendent pas compte ou ne le savent pas. Se renseigner sur le sujet est donc la première étape vers la guérison de cette plaie virulente.


Établir des agents de protection : Une relation toxique tend à consumer une des personnes, la laissant crippled d'une manière ou d'une autre. Se trouver des personnes (amis , famille , organisme) qui sont prêtes à fournir de l'aide afin de diminuer l'influence et la portée de l'élément toxique sur la victime est donc cruciale. Certains organismes fournissent des safehouses et du soutien financier.


Se débarrasser de l'élément toxique : Bien que logique comme étape, ce n'est pas évident pour tout le monde, car savoir quoi faire est une chose, mais le faire en est tout une autre. Toutefois, confronter le problème est une étape nécessaire vers la guérison.


Prendre du temps pour se retrouver : Après une relation toxique, la vie continue, même si l'on n'a plus à vivre avec la personne oppressante. On doit encore vivre longtemps avec soi-même. Trouvez l'aide que vous nécessitez que ce soit un ami, un parent ou un thérapeute. Car après tout, la vie continue.

Shape shifter


Bien que j'ai décidé de mettre mon attention sur les relations amoureuses, sachez que toute relation peut devenir toxique. L'élément toxique peut être un collègue au bureau, un parent ou enfant abusif, un camarade de classe ou même une personne que l'on considère comme un ou une ami(e). Tout cela pour dire que les relations abusives et toxiques se retrouvent dans toutes les sphères sociales (familial , amical , scolaire , travail , etc.).

Plus d'informations


Je ne suis pas expert en la matière, des personnes ayant plus d'habiletés sur le sujet ont publié des articles plutôt instructifs dans les dernières années. Des liens vers ces articles sont fournies au bas de la page, ainsi que des informations nécessaires au cas où vous auriez un jour besoin d'utiliser les services mis en place pour les victimes d'abus. Mais avant tout, ce qui a inspiré mes recherches et cet article : un album facebook de l'illustrateur Gabriel Picolo (worth the read).


https://www.facebook.com/pg/GabrielPicoloArt/photos/tab=album&album_id=965417730214741&__tn__=-UC-R




Autres liens utiles


http://www.scf.gouv.qc.ca/violences/violence-conjugale/ressources-daide/

https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/03/06/11-signes-subtils-indiquant-que-vous-etes-dans-une-relation-toxique_a_23378652/

https://www.laiuscafebar.com/blogue/%C3%AAtre-%C3%A0-son-meilleurhttp://www.lookdujour.ca/la-trousse/trucs-diy/relation-toxique-signes-reconnaitre-solutions-sen-sortir-1.6130216

https://www.alexandrecormont.com/developpement-personnel/etapes-sortir-dune-relation-toxique/

http://www.marre-des-manipulateurs.com/comment-se-defaire-dune-relation-toxique-bon/

77 vues

© 2018 par Laïus Café Bar

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc
  • Twitter - Cercle blanc

info@laiuscafebar.com

(514) 794-0861

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now